Arts-martiaux : reprendre l’entraînement et la compétition après une longue période d’inactivité

Pour une raison ou pour une autre, il peut arriver à tout pratiquant d’un art martial de marquer une pause dans sa pratique sportive. Que cela soit pour retrouver sa force ou pour se consacrer davantage à d’autres activités, il s’agit d’une rupture qui se fera indéniablement ressentir. Cela sera notamment le cas au moment de reprendre la compétition ou l’entraînement après une longue période. Voici quelques conseils et astuces pour une reprise tout en sérénité.

Passer par un bilan médical complet

Presque évidente, cette phase déterminera, avant tout, votre aptitude à continuer à pratiquer votre art martial de prédilection. Il est ordinairement sanctionné par certificat médical ou un certificat d’aptitude au sport résumant votre état physique et mental. Ce dernier pourra justement vous être exigé si vous prévoyez de reprendre vos activités en club.

Plus concrètement, vous avez la possibilité de vous adresser soit à médecin généraliste, soit à un médecin du sport. Il examinera vos antécédents tels que vos habitudes sportives, votre nouveau mode de vie, etc. Viennent ensuite de nombreux examens permettant de vérifier le rythme cardiaque, la tension artérielle, le taux de cholestérol, la souplesse des muscles…

Procéder de manière évolutive

Le plus important est de reprendre l’entraînement en arts martiaux progressivement. En clair, il va falloir reprendre les mouvements de bases afin de refaire travailler le cerveau sans le brusquer. Répétez, entre autres, les katas pour optimiser la récupération musculaire, mais également afin de limiter les courbatures et contractures. Multipliez les séances d’exercices physiques ponctués de séries d’échauffements au début et d’étirements à la fin.

Orienter sa préparation physique

L’ajustement de votre préparation physique consiste à réaliser une transition entre des exercices conventionnels et des exercices plus adaptés. Pour les arts martiaux avec kimono par exemple, vous pouvez réaliser durant vos entraînements des exercices spécifiques afin d’avoir une prise identique à celle sur un kimono. Une simple veste de kimono (judogi) fera amplement l’affaire.

Pour les arts martiaux nécessitant plus de souplesse, vous pourriez sans problème vous remettre en forme avec des élastiques.

Veiller à reprendre une alimentation saine

Une fois les entraînements repris, il vous faudra également adapter votre régime alimentaire. Cela constitue, comme pour toute activité physique, un critère indispensable avant de reprendre la compétition en arts martiaux. En raison d’entraînement requérant de la force, il vous faudra certes manger sain, mais aussi manger protéiné. Ce qui signifie une alimentation sportive équilibrée.

Par ailleurs, vous êtes tenu de varier les aliments que vous consommez afin d’équilibrer votre alimentation et obtenir diverses sources d’énergie. N’oubliez pas de constamment vous hydrater afin de conserver le fonctionnement normal de votre organisme durant les activités physiques.

Reprise de l'entraînement de judo

Recommencez progressivement avec les séances de sparring

Afin de s’acclimater convenablement, le corps se conforme à certaines contraintes physiques qui lui sont imposées durant les entraînements. Cependant, lorsque cette routine est mise à mal, il se déshabitue tout aussi vite. Ainsi, quel que soit votre art martial (karaté, aïkido, judo, jiu jitsu, kendo, iaido, muay thai, taekwondo…), les phases de sparring seront quasiment étrangères à votre corps après un moment d’inactivité.

Lorsque vous serez prêt à reprendre l’entraînement en arts martiaux, sachez que vos phases de sparring seront assurément plus douloureuses au début. Plus que lorsque vous pratiquiez régulièrement (avec de nombreux sparrings à intervalle régulier) ! Nous vous recommandons donc de réduire le nombre de phases de sparrings durant les premières semaines de votre retour à l’entraînement. Réduisez-les, mais rendez-les également progressives.

Par ailleurs, nous vous conseillons de vous équiper d’un maximum de protections pour sport de combat pouvant vous éviter de vous faire mal dès le début.

Soyez à l’écoute de votre corps et faites preuve de patience

Ce conseil vaut certes pour vos premiers entraînements, mais également si vous envisagez reprendre la compétition en arts martiaux. Tenez-en donc constamment compte ! Par ailleurs :

  • ne renouez pas tout de suite avec les entraînements “traditionnels”,
  • ne poursuivez pas votre effort si vous êtes blessé ou si de fortes douleurs se font ressentir.

Ces quelques signaux vous éviteront de graves blessures lors de la reprise de votre sport. Entre faire des compromis et risquer de rester à nouveau loin des tatamis ou des rings, le choix semble être assez clair.

Prendre soin de soi après chaque effort

Votre corps n’étant pas totalement habitué à d’importants efforts physiques. Il convient d’en prendre soin et de lui donner un coup de pouce pour vite récupérer. Après chaque entraînement ou chaque compétition, offrez-vous un massage afin de faire disparaître les courbatures. Ces dernières peuvent apparaître lorsque les toxines que votre corps sécrète après un effort physique ne sont pas éliminées.

Le rôle du modelage ou du massage sportif sera donc d’éliminer ces toxines des vaisseaux sanguins, mais pas que. Il vous permettra aussi de détendre vos muscles et de leur apporter de la tonicité. Les vertus du massage vous permettront également de faire baisser les risques de blessures.

La réathlétisation : qu’est-ce que c’est ?

Le travail de réathlétisation est un processus intervenant en prélude à la reprise d’une activité sportive faisant suite à une phase de non-entraînement. Très tendance depuis un moment, ce terme est issu du constat émis par un grand nombre de personnes ne parvenant pas à retrouver leurs aptitudes physiques de départ.

Initialement réservée à la relance de l’activité physique pour sportifs de haut niveau après une blessure, la réathlétisation a progressivement été adaptée à toute relance en amont d’une pratique sportive.

Vos objectifs sont bien définis ? Ou vous ignorez toujours comment reprendre votre art martial après une longue période d’inactivité ? Nous vous recommandons de vous faire orienter et accompagner par des professionnels.