Comment choisir le kimono de Judo (judogi) de son enfant ?

Si le judo intéresse autant de plus en plus d’enfants, c’est principalement parce qu’il s’agit d’un art-martial qui leur permet de mettre à profit leur énergie. Engouement partagé également par des parents qui y trouvent un moyen pour eux de cultiver une certaine discipline et de développer des capacités de souplesse et de motricité.

Votre enfant souhaite se lancer dans la pratique du Judo comme activité parascolaire ou évoluer plus sérieusement dans la discipline ? Sachez qu’avant même de choisir un Dojo prêt à l’accueillir, et un Sensei prêt à l’encadrer, il vous faut penser au principal équipement dont il aura besoin : un Judogi. Comment en choisir un qui lui convienne ? Ces quelques critères vous mettront sur la voie.

Prendre en compte la taille de son enfant

Le kimono de judo étant unisexe, la taille (aussi bien du judoka que celle du kimono) est le premier critère à scruter. Le modèle de kimono de judo pour enfant est généralement d’une taille comprise entre 100 et 150 cm. Au-dessus de ce plafond, il ne s’agit plus d’un modèle pour enfant. Il vous revient donc de faire correspondre la taille de votre enfant à celle des judogis pour enfants disponible sur le marché afin d’effectuer le meilleur choix possible.

Attention toutefois à un détail ! La plupart des kimonos judo sont à 100 % ou presque faits de coton. Ce qui peut conduire au rétrécissement (de quelques centimètres) de la tenue après les trois premiers lavages. Nous vous recommandons donc de prévoir une marge de 5 cm (ou arrondir vers le haut) entre la taille de votre enfant et celle du kimono. Si votre jeune judoka mesure 133 cm par exemple, l’idéal serait de choisir un judogi pour enfant de 138 voire 140 cm. Cette précaution pourrait également vous être utile sur le long terme afin de prendre de l’avance sur sa croissance.

Quoique, pour ne pas avoir à craindre les effets du taux de rétrécissement, vous pouvez opter pour un kimono en polycoton.

2 enfants en plein entraînement avec leur judogi

Déterminer le grammage du kimono idéal en fonction du niveau de pratique !

Le judo est défini comme étant la « voie de la souplesse ». À ce titre, tout judoka se doit de faire preuve de souplesse et d’agilité afin de reproduire certaines techniques. Le kimono de judo quant à lui doit être suffisamment léger pour faciliter les mouvements et assez résistant pour supporter certaines prises. Ainsi, plus le grammage est important, plus robuste sera la tenue.

En fonction des objectifs de votre enfant :

• optez pour un grammage de toile léger et souple de 190gr/m2 pour l’entrainement et pour un judoka débutant ;


• choisissez un grammage plus dense si votre enfant a déjà à son actif quelques ceintures de judo ou s’il prend déjà part à des compétitions. Un grammage aux alentours de 350gr/m2 rendant son kimono plus épais fera amplement l’affaire. Cela vaut essentiellement pour les compétitions de kata (démonstration) où il est tout à son avantage que le judogi soit rigide, claquant et assez lourd. Pour le kumite (combat) par contre, préférez-lui un grammage léger ; similaire à celui d’un keikogi (kimono d’entrainement).

Par ailleurs, gardez à l’esprit que le judo est comme le karaté, un sport de préhension. Plus le grammage du kimono de judo pour enfant est élevé, plus difficiles seront les prises tentées par ces adversaires.

Penser à la nuance de couleurs !

On s’imagine lorsqu’on est novice que le judogi est seulement blanc. Il faut savoir qu’il existe également un kimono judo bleu. Contrairement à ce qu’on peut imaginer, il n’est pas là pour répondre à des questions esthétiques. Son rôle est de permettre de différencier les judokas principalement lors de compétitions officielles. Si durant les entrainements les deux adversaires peuvent sans problème revêtir le kimono blanc d’entrainement, cela est assez inapproprié lorsqu’il s’agit de compétitions importantes.

Ainsi, avant de choisir un kimono judo pour votre enfant, il convient de déterminer exactement l’usage qu’il en fera. Si vous recherchez un kimono qui lui donnera accès aux entrainements dans le Dojo, un judogi blanc d’entrainement fera l’affaire. Par contre, si vous recherchez un judogi junior pour compétition, l’idéal serait de vous rapprocher de son Sensei avant d’opérer un choix.

Prendre en compte votre budget !

Il n’est pas indispensable lorsque votre judoka junior débute, de mettre un budget trop important dans l’achat du judogi. Gardez en tête qu’il peut s’agir pour lui d’une envie passagère et qu’il s’est tourné vers le judo par simple curiosité. N’oubliez également pas que les enfants grandissent très vite.

Quoi qu’il en soit, prévoyez entre 20 et 30 euros tout en ayant conscience du fait que le prix est susceptible de varier en fonction du grammage.

Cependant, pour les judogis haut de gamme, généralement réservé aux judokas juniors confirmés, le coût peut très vite grimper. Parfois jusqu’à 150 euros !

Kimono ou Judogi : quelle différence?

Le Kimono ! Si dans l’imaginaire collectif il s’agit de l’appellation par laquelle on désigne la tenue d’entrainement (keikogi) ou de compétition des judokas, sachez que cela n’est pas tout à fait exact. Il désigne plus généralement l’ensemble des tenues traditionnelles des habitants du pays du soleil levant.

La tenue que portent les judokas pour leurs entrainements et pour les compétitions officielles est plus précisément un Judogi ! Il est plus lourd, plus résistant et plus adapté au combat qu’un simple kimono.

Où acheter un Judogi pour son enfant ?

Une fois vos critères minutieusement préétablis, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez circuler dans les allées de magasins d’équipements sportifs afin de trouver la tenue que vous recherchez. Ou simplement visiter plusieurs sites e-commerce afin de réaliser un petit comparatif et retenir la meilleure offre. Cette alternative vous permettra de plus vite trouver ce que vous recherchez en mettant en place un filtre. Vous pourrez par ailleurs y trouver d’autres équipements de judo pour enfants. Sur Daisho.be, vous trouverez tout l’équipement nécessaire pour que votre petite tête blonde évolue sans limite au sein de sa discipline coup de cœur !

Une fois le bon kimono de judo pour enfant trouvé, savez-vous comment l’entretenir ?

Pour commencer, après chaque entrainement, mettez-le dans un endroit bénéficiant d’une bonne aération. Cela éviterait les mauvaises odeurs dues principalement à la transpiration. Ensuite, lavez-le à froid les trois premières semaines afin d’éviter que le rétrécissement ne soit trop important.

Passé ce délai, vous pourrez le laver selon vos habitudes (à 30 ou 40°C). Pensez toutefois à retirer les parties (telles que les manches et le col) susceptibles de laisser apparaitre des tâches. Si vous craignez des problèmes de décoloration, il vous est possible de laver à la javel les kimonos blancs.

Quel que soit le type de lavage pour lequel vous auriez opté, sachez que vous ne devez jamais passer un kimono de judo pour enfant au sèche-linge au risque de l’abimer. Laissez-le toujours sécher naturellement.

Après un certain temps d’utilisation, vous pouvez vous permettre de laver le judogi de votre enfant à une température pouvant aller jusqu’à 90°C dans l’optique de lui faire retrouver sa blancheur.