“Kimono” de judo, 4 conseils pour choisir votre judogi

Kimono de judo ou judogi, quelle taille

Savez-vous que l’on ne dit pas “kimono” de judo, mais plutôt judogi ? Le mot kimono, utilisé par facilité par un grand nombre de pratiquants d’arts martiaux, désigne en réalité le vêtement traditionnel japonais, alors que le gi – judogi, karategi, aïkidogi, etc. – se réfère spécifiquement à la tenue d’arts martiaux.

Cette distinction faite, de quoi se compose le judogi ? D’une veste (uwagi) et d’un pantalon (zubon). Comme aiment à le souligner les grands maîtres de budo, la ceinture (obi) sert juste à maintenir l’ensemble en place, même si certains y attachent beaucoup plus d’importance, grades obligent 😉

Alors, avant de vous lancer dans la pratique du judo ou de renouveler votre équipement, nous vous invitons à découvrir nos 4 conseils indispensables pour vous guider dans votre prochain achat !

1. Judogi enfant ou adulte: quelle taille ?

Comme la morphologie de l’enfant est très différente de celle de l’adulte, la plupart des marques propose des modèles enfants ou adultes.

En revanche, le kimono est unisexe: pas de différences donc entre les modèles hommes et femmes. Pour trouver une tenue plus adaptée à sa morphologie, il est possible, dans certains modèles, d’acheter séparément la veste et le pantalon, et d’en choisir la coupe: par exemple, choisissez la veste slimfit et le pantalon slimfit pour une coupe plus près du corps.

Le principal critère de sélection de la taille de votre judogi est votre taille en cm. Toutefois, il est recommandé de tenir compte du taux de rétrécissement, selon la composition du tissu (coton, polyester, mélange coton/synthétique,…). 

Pour éviter la déception suite au lavage en machine, pensez à ajouter une marge de quelques centimètres (souvent 5 cm) ou, si vous êtes entre deux tailles, arrondissez vers le haut. Par exemple, pour un enfant qui mesure 124 cm, choisissez un judogi de taille 130, ou pour un adulte de 175 cm, optez pour un kimono de 180 cm.

Cependant, certaines marques peuvent tailler un peu plus grand. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter notre expert pour un conseil “sur mesure” dans le choix de votre taille 😉

2. Kimono d’entraînement ou de compétition, en blanc et bleu

Judogi de compétition bleu

Vous avez peut-être déjà vu des judogis bleus, et non blancs ? Ce choix de couleur n’a rien à voir avec la mode ou les goûts des judokas, mais permet de distinguer les adversaires lors de compétitions.

À côté du modèle d’entraînement, il existe donc un judogi blanc de compétition, approuvé pour tous les championnats, tandis que le kimono de judo bleu est réservé à la compétition.

Bien entendu, les enfants participent aussi à la compétition, avec le judogi blanc junior de compétition et le judogi bleu junior de compétition… Vous suivez toujours ?

3. Niveau débutant ou confirmé: rapport qualité/prix du judogi

Judogi ou kimono, le prix

Quand on débute la pratique d’un art martial, il n’est pas nécessaire d’investir des budgets trop importants dans l’achat de sa tenue. Combien de pratiquants commencent un cours par curiosité et s’aperçoivent, au bout de quelques séances, que ce sport ne leur convient pas vraiment ? Sans parler des enfants qui grandissent à une vitesse folle et gagnent plusieurs centimètres entre chaque rentrée…

La prudence impose donc au débutant de choisir un produit à un prix raisonnable, mais assez résistant pour suivre un entraînement régulier et qui sait, persévérer plusieurs mois, voire plusieurs années…

La marque DAX propose des modèles avec un excellent rapport qualité/prix pour tous les amateurs de budo qui souhaitent se lancer, sans se ruiner. Toutes les zones sollicitées lors des entraînements sont renforcées, ce qui augmente la durabilité du kimono de judo 100% coton. Petite info importante : la ceinture blanche est livrée avec le judogi.

En revanche, pour les judokas confirmés, il est préférable d’investir dans des tenues haut-de-gamme qui résistent à l’épreuve des entraînements ou des compétitions intenses, tout en vous assurant un maximum de confort dans la pratique. La marque Hiku propose des modèles premium homologués par la Fédération Internationale de Judo (IJF), comme la veste de judogi Hiku Shiai 2 et le pantalon de judogi Hiku Shiai 2.

4. Tenue de judo fair wear : un choix éthique

Kimono de judo fair wear

En parlant de prix, le choix d’une tenue de judo ne peut faire l’impasse de la question des modes de production des vêtements. Des voix s’élèvent de plus en plus dans le monde, et avec raison, pour défendre des questions éthiques comme celle du “fair wear” ou de l’industrie textile équitable. Les gi ou tenues pour arts martiaux n’échappent pas à cet enjeu de société.

Peut-on cultiver l’esprit des budo et cautionner en même temps la confection de vêtements low cost, avec des matériaux de qualité parfois douteuse, par des personnes surexploitées et traitées de façon inhumaine ?

Pour nous, la réponse est claire. Nous faisons le choix de modes de production “propres” et privilégions autant que possible le contact direct avec les firmes qui nous fournissent en équipement d’arts martiaux. Nous favorisons également, dans le choix de nos partenaires, les entreprises qui entretiennent l’artisanat et le savoir-faire japonais. Juste une question d’éthique…

Vous voilà prêt(e) à choisir votre judogi et le reste de votre équipement de judo en connaissance de cause !